L’Hospitalité des pèlerinages de Malines-Bruxelles

Définition de l’hospitalier:

« C’est une personne qui prend soin des malades à l'occasion d'un pèlerinage. »

Les membres de l’Hospitalité ‘les hospitaliers et hospitalières’ sont des hommes et des femmes qui s’engagent volontairement et bénévolement à rencontrer dans l’amitié chaque malade et à partager ce séjour à Lourdes.

Ce sont des médecins, des infirmières, des prêtres, des brancardiers, toute personne de bonne volonté.

Par leur présence et leur aide efficace ils rendent ce séjour possible aux malades et aux handicapés.

Ce qui anime les hospitaliers ?

« Ce que vous avez fait aux plus petits d’entre les miens qui sont aussi mes frères,

c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 45).

Être Hospitalier

 

c'est se mettre au service des autres

c'est accompagner les plus faibles

c'est apporter du réconfort

 

         c'est donner de la joie

c'est transmettre de l'espoir

         c'est partager

 

c'est s'oublier au profit des autres     

        

c'est être tout simplement frères et soeurs

dans une grande famille,

celle de notre pèlerinage

qui rend visite à Marie.        

Présidente de l’Hospitalité Malines-Bruxelles:

Brigitte Delvaux

Notre Charte

Notre Uniforme

Pour les Cérémonies et Eucharisties

Hommes

       polo, chemise, T-shirt blanc, pantalon bleu foncé

Dames

             polo, chemise, T-shirt blanc, tablier blanc court, pantalon ou jupe bleu foncé

Infirmières : tout en blanc

Badge, écusson et brassard côté gauche

Règlement pour les hospitaliers            

Rejoignez les pèlerinages du Diocèse Malines-Bruxelles,
nous formons une grande famille!

Lourdes est un lieu où les valeurs sont renversées : la première place est donnée aux personnes malades et handicapées. «Tous ceux qui sont revenus de Lourdes ont constaté qu’ils avaient changé parce qu’ils avaient été touchés. Touchés par le sourire de ces personnes qu’ils accompagnaient. Touchés par cette grande fraternité qui s’exprime internationalement. A Lourdes, on expérimente la grâce de donner, et y reçoit celle d’être utile »

 

(Régis-Marie de la Teyssonnière, aumônier général de l'Hospitalité - Lourdes magazine 148/2007, p. 24)

NL